nouvelles des jmj

Voici un partage de nos jeunes de retour de JMJ, Andrée Labossière et Caroline Touchette

Notre expérience en Espagne aux Journées Mondiales de la Jeunesse 2011

Par Andrée Labossière et Caroline Touchette

jmj1.jpg

La communauté du Chemin-Neuf

Pendant la première semaine de notre voyage, nous étions à Guadarrama avec 3000 jeunes de plusieurs différents pays. La communauté du Chemin-Neuf a commencé en France et son but est de réunir des jeunes, des familles, des couples et des religieuses pour avoir une expérience ensemble avec Dieu.  Pour les JMJ, le Chemin-Neuf a organisé un programme spécial pour nous rassembler et nous préparer à ce qui nous attendait à Madrid. Les organisateurs nous ont assignés des petites tentes où nous avons dormi à trois toute la semaine. Nous avons participé à plusieurs activités dont des ateliers, un chemin de croix, des temps de chants et de prières ainsi que des messes. Nous avions des groupes prédéterminés avec qui ont mangeaient nos repas. Cela nous a permis de former des nouvelles amitiés avec des jeunes de la France et du Liban. Nous avons aussi eu l’opportunité de sortir au village et découvrir le mode de vie espagnol. Malheureusement, c’est là que nous avons réalisé que les espagnols prennent une « siesta » tous les après-midi et ferment leurs boutiques jusqu’au soir.

jmj2.jpg

JMJ à Madrid

Arrivés à Madrid, nous sommes rentrés dans un gymnase où nous devions dormir ainsi que partager l’espace avec des Italiens, des Indiens et des Américains. C’est à ce moment que nous avons reçus nos billets de métro, de nourriture et nos sacs à dos. JMJ avait officiellement commencé. Le lendemain matin nous avons pris notre premier métro  pour se rendre à la cérémonie d’ouverture du Canada. Nous étions environ 6000 Canadiens pour célébrer le début des JMJ. Le soir, nous avons eu la messe d’ouverture présidée par l’archevêque de Madrid. Pendant trois jours de suite, nous avions la catéchèse suivie par l’exploration de la ville. Un après-midi, nous sommes partis en train vers Avila, une ville fortifiée où vivait Sainte Thérèse. Le lendemain, le pape a fait son entrée dans la ville. Ce fut le plus grand rassemblement depuis le commencement du voyage. L’air était rempli d’excitation même avec une chaleur envahissante. Le prochain grand événement était le chemin de croix où les stations étaient représentées par des statues et la croix était portée par des jeunes de différents pays.

jmj3.jpg

Le pèlerinage

Après une semaine et demie de confort est venue La Marche, La Chaleur, La Transpiration, La Déshydratation, La Souffrance, L’Évanouissement, La Réflexion, Le Soutien, Les Amitiés et Le « Let ’s-Just-Get-This-Over-With ».

jmj4.jpg

Arrivés au site de la messe finale

Nous étions f-a-t-i-g-u-é-s, mais contents d’être arrivés. Nous étions fiers de nous être rendus, mission accomplie. Un seul problème… Notre section était remplie et il n’y avait plus de place pour nous laisser entrer. Les organisateurs avaient donc un choix difficile à faire : rester où nous étions, entourés de sable en respirant la poussière ou aller à notre hôtel pour notre sécurité. Pour notre bien-être, nous avons dû sacrifier la messe du pape et sa rencontre, mais nous avons gagné des liens plus forts dans notre groupe de Winnipeg, ce qui était plus important pour nous.

jmj5.jpg

Conclusion

Même avec tous les défis et obstacles que nous avons rencontrés, nous sommes heureuses d’avoir vécu cette expérience.  Nous avons beaucoup appris et nous avons formé de grandes amitiés. Un grand merci à tous les paroissiens et paroissiennes qui nous ont aidés financièrement et avec vos prières.

jmj6.jpg