le sacrement des malades

Le sacrement de l'onction des malades n'est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions "extrême onction" et "derniers sacrements". La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l'article de la mort.

Il s'adresse aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. 

Par ce sacrement, l’Église intercède en faveur de la personne gravement touchée par la maladie ou par le grand âge. Celle-ci peut ainsi unir ses souffrances à celles du Christ et contribuer au bien du peuple de Dieu.

Le geste essentiel de ce sacrement est une onction avec l’huile des malades, bénie par l’évêque, que le prêtre applique sur le front et les mains de la personne.

Dans notre paroisse, nous avons une fois par an une célébration communautaire du sacrement des malades, à la Cathédrale et dans les immeubles. Toute personne qui souhaite recevoir le sacrement des malades quand elle en éprouve le besoin peut s'adresser en tout temps à l'abbé Marcel Carrière au 233-7304, poste 203.